Skip to content

S’accomplir par l’écriture

Si on m’avait dit il y a quelque temps que je rédigerais des articles pour un blog je vous aurais répondu : « mais naaaan, arrête tes bêtises ! Je suis pas fait pour ça ! ». Et pourtant me voilà bien là depuis quelques mois maintenant à vivre cette incroyable expérience avec Séléné. L’écriture n’était pas la voie évidente que j’aurais choisie. En effet je suis quelqu’un qui apporte une grande importance aux paroles et surtout à l’intonation de la voix, plutôt qu’à l’écrit que je trouve par moment froid. Mais finalement je dois avouer que je m’y suis habitué et que l’écriture m’aide énormément. Et je tenais à vous parler de ce sentiment que je ressens quand j’écris et peut être vous donner aussi l’envie de le faire.

Au moment où Séléné et moi nous nous sommes lancés, j’étais en pleine « crise »… Je vivais des choses difficiles et j’étais embourbé dans énormément de choses. Et je savais que le blog serait pour moi une totale renaissance. Comme ci je savais qu’il me permettrait de me recentrer, de me poser et de regarder au plus profond de moi-même. Et c’est complétement le cas. Je vous parle souvent de sujets que j’ai moi-même traversés. D’une part parce qu’ils m’inspirent, et d’autre part parce que je me sens plus authentique que sur des articles que je relate. Ca peut paraître un peu égocentrique, mais je pense que les sujets que je traite et la manière dont je le fais, peuvent aider des personnes qui se reconnaîtront dans mes écrits. Et puis je ne me sens pas suffisamment légitime pour vous faire des articles dits “scientifiques”. Étant animé d’une passion dévorante, je parle plus facilement avec le cœur qu’avec ma tête, et au-delà de vous donner confiance en vous, je veux vous toucher et vous transmettre certaines choses. Au fur et à mesure que j’avance, des sujets se développent. Si bien que, même si avec Séléné, nous essayons d’organiser nos sujets du mois, je les décale toujours car de nouvelles choses m’inspirent. J’écris donc de manière totalement spontanée. C’est souvent que certaines idées de textes me viennent comme ça à n’importe quel moment. Il suffit que je sois dans mes pensées et hop une idée jaillit. Parfois je suis dans la voiture où je commence à m’endormir et des morceaux de phrases me viennent, ce qui est assez agaçant parce que dans ces moments je peux difficilement écrire. Parfois je suis bloqué, j’ai envie de parler de quelque chose mais je n’y arrive pas et si je me force je ne suis pas satisfait. Alors j’attends, j’essaye de ne pas me forcer à écrire quelque chose. Mais quand vient le moment, j’attrape mon pc, ma musique et en route pour l’introspection. 

Ecrire me fait énormément de bien, c’est un moment à moi. Même si je ne suis pas encore entièrement satisfait de ce que j’écris, je suis quand même content de pouvoir le faire. Dans notre blog, nous vous parlons de haute sensibilité, c’est donc sans difficulté que j’évoque mes émotions et que je les partage avec vous. Et c’est marrant mais le fait de parler de nos émotions sur le blog, me fait énormément penser au carnet d’émotions dont nous parle notre amie Pascaline dans son podcast À Fleur de peau. Le fait de tenir un cahier et d’y inscrire tout ce qu’on a ressenti, peut grandement nous aider à mieux nous comprendre. Et puis, si on en fait un rituel, c’est encore mieux ! Pour ma part j’aime écrire en musique, avec une petite boisson chaude. Je me sens détendu et j’ai cette impression de retrouver mon moi intérieur. Je prends une grande inspiration et je commence à rédiger. Parfois les mots sortent tout seul, et par moment il faut que je creuse un peu plus… 

L’écriture est devenue pour moi un véritable accomplissement. Même si j’écris pour vous et vous aider à mieux comprendre votre sensibilité, je le fais également pour moi. Car oui écrire m’aide énormément et je vous invite grandement à essayer. Vous l’aurez remarqué je ne suis pas la star des tournures de phrases bien construites et j’ai tendance à écrire comme si je m’exprimais à l’oral. D’ailleurs certains de mes amis me reconnaissent en lisant mes articles tant ils semblent me ressembler dans mon style d’écriture (si on peut parler de style). C’est pourquoi je vous invite à vous laisser totalement aller, quitte à revenir sur votre texte si vous le souhaitez. C’est principalement d’ailleurs ce que je fais (si vous saviez pour certains articles le nombre de versions qui existent…). Vos écrits peuvent être intimes et être lus par vous uniquement. Il y a énormément d’articles que j’avais prévu de publier et que finalement je laisse de côté par pudeur. D’ailleurs pour la petite anecdote, avant le lancement de Deeply Sensitive j’avais écrit un article à J-1 avant la sortie. J’y parlais de mes doutes et de toutes mes réflexions quand à la sortie du blog et mon but personnel à travers lui. Cet article a finalement été mis dans les placards car un peu négatif pour une sortie. Bref avant toute chose, vos écrits vous permettront d’être honnête avec vous-même et soulèveront sans doute chez vous d’autres chemins de pensées. Et c’est là tout l’intérêt de l’écriture, lire en vous. Et puis revoir ce qu’on a écrit il y a quelque temps et les comparer à nos pensées d’aujourd’hui, c’est plutôt marrant. Le fait d’écrire me libère quelque part de certaines choses… Comme-ci, certaines pensées étaient actées numériquement, ou une page définitivement tournée. Pour ma part j’ai l’impression d’avoir évolué depuis le début du blog, et je pense que je continuerais à grandir. Parce que finalement l’expérience Deeply Sensitive ça n’est pas uniquement écrire, c’est des échanges avec vous au quotidien qui enrichissent davantage nos pensées. Donc ce blog c’est une part de vous aussi. Et pour cela je vous en serai éternellement reconnaissant.

Outre l’écriture, le blog c’est aussi tout un tas de tâches qui me permettent de m’exprimer. Ce sont aussi les images que nous produisons, la partie mise en page du site (un peu plus technique mais j’y arrive), la gestion de l’Instagram de Deeply Sensitive, mais aussi le partage d’idées avec Séléné et nos réflexions sur divers sujets. Deeply Sensitive me permet véritablement d’être polyvalent et j’adore ça ! J’écris, je crée, je code, je gère le site dans sa globalité (sauvegarde, mise à jour et bla bla bla…), je prévois, je réfléchis…. Je n’aurais jamais cru vivre ça un jour, un projet dans lequel je puisse me retrouver pleinement et faire ce que j’ai envie de faire et ce que j’aime ! Et je vous souhaite à tous sincèrement de faire partie d’une telle expérience enrichissante à tous les niveaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.