Skip to content

Rétrospective

La fin de l’année arrive à grand pas, et comme la plupart des sites de streaming musical (Deezer et Spotify par exemple), le temps de la rétrospective de l’année est arrivée. Un temps particulier, où regarder en arrière et voir le chemin qu’on a parcouru s’installe dans notre esprit. Et cette année fut particulièrement riche pour moi mais aussi pour beaucoup de personnes et je voulais revenir sur ces moments forts qui ont marqué mon année 2021 mais aussi ceux de l’actualité. 

C’est automatique, même si je ne me pose pas pour penser à cette année de folie, mon inconscient me rappelle ce qui s’est passé cette année.  Et si cette année nous le faisions tous ensemble ? Arrêtons nous un instant, fermons les yeux, et sans forcément analyser, tentons de regarder notre année 2021. Sans aucun doute, ce qui reviendra pour nous tous cette année, c’est cette pandémie qui ne cesse de se prolonger. Si quelque part, elle a bousculé nos habitudes, j’ai l’impression qu’elle est aussi le point d’un grand changement. Comme si elle était l’un des nombreux signes que nous envoie l’univers, pour nous dire que quelque chose ne va pas et que nous devons modifier nos comportements. Au-delà de cette crise sanitaire, les crises existentielles autour de l’humanité continuent. Cette année fut encore l’exemple d’horreurs en tout genre. Encore un nombre ahurissant de féminicides, des catastrophes climatiques alarmantes, encore bien trop de guerres, beaucoup de marques d’intolérance… La pandémie a par ailleurs tendance à éclipser tous ces problèmes importants qu’il faut néanmoins régler urgemment. Je relève tout de même, de grands intérêts pour l’intelligence émotionnelle, les émotions en entreprise mais aussi les personnalités atypiques dans notre société. Comme tous, les visions commencent à changer, certes timidement, mais je sens un engouement particulier pour prendre enfin en compte l’importance de nos émotions au quotidien et notamment au travail. A voir si ces questionnements sont un effet de mode ou une réelle envie de réhabiliter les émotions et les méthodes de management. 

Pour ma part cette année fut incroyablement riche et j’ai l’impression d’avoir traversé le chemin de la reconnexion avec moi même. Il y a eu des changements inattendus comme mon déménagement surprise, mon passage de dizaine, mais surtout le lancement de Deeply Sensitive. Cette étape de reconnexion, je la dois en grande partie à Deeply Sensitive, Séléné, ceux qui m’entourent, les rencontres incroyables mais aussi à moi-même. J’ai appris à écouter mon être tout en entier, corps et esprit. J’ai pu de nouveau écouter ce qui m’entoure. Le David d’aujourd’hui n’est pas celui d’hier pourtant il s’en rapproche tout de même et ne sera sans doute pas celui de demain. Et quand je vois le chemin parcouru, je crois que je ne serais pas capable de le reprendre dans le sens inverse. J’ai écouté mon intuition, mes ressentis, j’ai accepté mes émotions et celles-ci furent portées par ma plus grande passion, la musique. Je ne me suis jamais senti aussi proche d’elle qu’actuellement. Au fond de mon cœur, dans mes muscles tout en entier, des notes circulent dans mes veines. Ce fut également pour moi le temps de la connexion avec d’autres personnes. Ma famille, mes amis, mais aussi avec d’autres grands sensibles rencontrés grâce à Deeply Sensitive. Des personnes de tout âge, de tout genre, aux activités diverses et variées, au mode de pensée différent, et je me sens extrêmement reconnaissant de toutes ces personnes qui m’ont accompagné sur le chemin de ma renaissance. Il y a eu des moments de remise en question intenses, de doutes, de pleurs et de colère… Des souvenirs douloureux, traumatisants, des questionnements toujours en suspens… Un imposteur par moment toujours bien présent… Mais c’est aussi ça finalement un chemin, c’est parfois des allées désertes qui nous font douter et nous mettent à l’épreuve, et par moment un champ de fleurs ou une forêt qui nous font pleurer de bonheur. Mais la chose que j’ai véritablement appris cette année est qu’il faut prendre son temps ! Rien ne sert de précipiter les choses, il faut avancer avec ses propres ressources, en acquérir d’autres en étant en contact avec d’autres personnes ou via nos propres recherches et expériences… Nous pouvons nous faire aider, ça n’est pas une honte, c’est même fortement conseiller en cas de blocage. 

Mais cette année avant tout, je la dédie à l’amour. A l’amour de la vie et de l’humanité. Je n’ai jamais été aussi convaincu en l’humanité. Il y a du chemin à faire, rien est gagné mais j’ai espoir. Je m’aime, j’aime les autres, j’aime ce qui m’entoure. J’aime ma sensibilité, j’aime les gens aux différents degré de sensibilité, j’aime la nature humaine et la Nature tout court. 

Aujourd’hui chères lectrices, chers lecteurs, j’aimerais que tu te poses un instant et que tu regardes ce parcours. Il n’a peut être pas été facile, mais si tu es en vie et là aujourd’hui c’est bien pour une raison. Regarde au fond de toi, regarde ce que tu as traversé et félicite toi pour tous les bons et les mauvais moments. Inspire profondément, prend conscience de l’air que tu inspires, cette mécanique magique qui fait que tu ressens toutes ces choses, prends conscience de cet instant. Regarde comme il est beau, ça ne te donne pas le sourire ? Finalement ce qui compte, ce ne sont pas tant les objectifs que tu as réalisé ou non, mais bien le chemin que tu as parcouru.    

L’année prochaine ce sera peut être différent. Pour ma part en tout cas, je sens que de nouvelles choses arrivent. Cela me fait très peur, mais c’est également très excitant. Je me réjouis à l’idée de voir ce que l’année prochaine réserve aux autres et à moi-même. En attendant je vais profiter du temps présent et de ces quelques jours avant la fin de l’année.  

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.