Skip to content

Vague d’émotions au fil des notes

Je sais que beaucoup de personnes hautement sensibles ont un attrait pour ce qui touche aux domaines des arts et de la création. Mon domaine à moi, c’est la musique. Et avant d’ouvrir mes petites chroniques sur certaines bandes originales (BO) ou certains morceaux, je vais tenter de vous partager au mieux mon engouement profond pour cet art que j’apprécie tout particulièrement. 

Depuis tout petit, je suis fasciné par la musique. Pour m’endormir, mes parents et ma grand-mère me faisaient écouter de la musique. Il m’arrivait de pouvoir m’enfermer dans ma chambre pendant des heures tout en écoutant de la musique. J’aime danser, chanter et pour moi tout est musique. En ce moment même, j’en écoute. J’en suis arrivé à un point que j’écoute certaines BO avant d’acheter un jeu, pour être sûr que la musique va me transporter dans son univers ! Je me souviens que quand j’ai eu mes premiers MP3, je me cachais discrètement la nuit sous ma couette pour écouter des morceaux et éviter que mes parents ne voient la lumière de l’appareil. 

Je suis allé à plusieurs concerts, et je peux vous dire que j’amène toujours des mouchoirs avec moi, car je sais qu’à un moment je vais être transporté. Et rien que de penser à ce sentiment, ça me donne déjà les larmes aux yeux.

La musique, pour moi, c’est un moyen d’expression. Je ne suis pas musicien, j’aimerais l’être, ça serait tellement merveilleux pour moi de produire ou reproduire certains morceaux. J’avais un piano avant et il m’arrivait, de temps à autres, d’essayer de jouer quelques morceaux. Alors certes de manières basiques et sans partition, mais j’essayais quand même. L’enchaînement des notes est pour moi comme une logique. Le rythme, les notes et les sentiments, tous ceux-ci sont liés et créent une formule magique. J’ai pratiquement tout le temps une musique en tête et il m’arrive parfois d’en inventer. Ne connaissant pas le solfège, je ne peux pas les mettre sur papier mais elle reste dans mon inconscient et parfois, elles reviennent. Et c’est avec sourire que je les fredonne, que je rajoute des notes.

J’ai des playlists à rallonge de diverses musiques. Et je sais que chacune d’entre elles me permet d’exprimer mes émotions ou mon humeur du moment. Et quand je les écoute, c’est comme ci j’étais traversé de partout par ces sons. C’est tellement beau, c’est tellement prenant ! Ca me parcourt le corps, me donne des frissons, me fait pleurer, me fait sourire, me met en joie ! Ce sont des temps de réflexion, d’écriture, d’observation, de connexion.  Mon être entier est comme happé par les notes ! J’ai tendance à penser à des vagues, des vibrations que je visualise et qui me font me déplacer. Je pense à des couleurs, des images, des histoires… C’est tellement profond. Cela pourrait s’apparenter à de la synesthésie ! La synesthésie est un phénomène neurologique qui associe deux ou plusieurs sens. Pour moi du coup ça serait l’ouïe et la vue. 

Beaucoup de mes actions sont guidées par la musique. Quand je cuisine, quand je dessine, quand je travaille… Mais ce que j’aime le plus c’est quand je me balade. Que ça soit en pleine nature ou en pleine ville, je mets mon casque, je choisis la playlist et en avant maestro. C’est comme si la musique était un filtre pour mieux ressentir ce qui m’entoure et en apprécier davantage la beauté. Je suis émerveillé par le travail des compositeurs, comment ils arrivent à capter une émotion et la transmettre à travers des notes. 

Mon instrument préféré est le piano. J’aime les sons qu’il produit mais j’adore aussi voir le mouvement des mains sur un clavier. Cette fluidité qu’ont certains pianistes, comment leurs doigts passent d’une touche à une autre. J’ai par ailleurs regarder une série japonaise sur des étudiants en musique, Nodame Cantabile ; cette série est incroyable. Elle est très drôle, comme les japonais savent rendre les choses drôles, mais elle est aussi un véritable hommage à la musique classique. Certaines scènes montrent les mouvements de doigts, cette difficulté d’allier technique et émotion quand un musicien interprète un morceau. Je vous conseille vraiment cette série, bon c’est un peu barré, mais il y aussi de très beaux moments ! 

La musique est véritablement une échappatoire pour moi et un défouloir. Elle accompagne mes pas chaque jour et mes pensées. Si je devais perdre un jour mon ouïe, je serais le plus malheureux des êtres humains. Ma sensibilité joue un rôle important dans la compréhension de la musique. Elle m’aide à la ressentir en profondeur et à chercher des messages et des significations. C’est aussi un stimuli sensoriel, parfois il m’arrive d’entendre une musique que je connais dans un magasin ou de m’arrêter pour écouter un musicien qui joue dans la rue. Et je fredonne constamment, c’est dingue ! J’ai toujours une mélodie en tête. Bon ça serait dommage de terminer cet article sans vous partager une de mes musiques favorites et au passage un petit indice sur un prochain article. 

J’espère qu’à travers mon texte, j’ai pu vous faire ressentir la puissance de la musique. Je sais que je ne suis pas le seul à partager ce sentiment ! Alors dites-moi quel effet la musique a sur vous ? Et quelle est votre musique favorite ? Personnellement je ne saurais vous dire celle que je préfère. Mais je vous en donnerais quelques-unes, promis 😉

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.