Skip to content

Communiquer – S’exprimer et écouter

Cette capacité que nous avons à échanger entre nous est devenue si banale que nous n’y prêtons plus attention. Mais si on s’y attarde un instant, qu’on prend le temps d’observer la manière dont nous interagissons avec nos semblables et notre environnement, nous remarquons que nous détenons un pouvoir immense. Ce pouvoir immense c’est la communication. Ici je ne vous parle pas de celle utilisée dans le domaine marketing, mais bien celle qui nous permet de nous exprimer, mais aussi de recevoir des informations. Cette communication est bien souvent mise à mal et pourtant nous en avons tous besoin. C’est au détour d’une conversation avec un membre de ma famille que j’ai d’autant plus compris son importance et que j’ai décidé d’écrire sur ce sujet. En tant que personne hautement sensible, je connais l’importance qu’on peut donner aux mots, aux gestes, aux détails qui nous permettent de communiquer. Je diviserais donc mon article en deux parties, une sur l’expression et une autre consacrée à l’écoute. 

S’exprimer / Donner

Dans une société qui nous demande bien souvent de laisser nos émotions sur le pas de la porte et qui communique sur des informations en tout genre, nous pourrions nous poser la question sur ce qu’est la communication aujourd’hui et ce qu’elle nous apporte véritablement. L’avancée technologique a largement contribué à l’évolution de la communication mais dans un but plutôt marketing que véritablement humain. Pourtant c’est bien propre aux êtres vivants. Si nous regardons de plus près, au sein même de notre corps, une grande quantité de cellules communiquent et échangent des informations pour le bon fonctionnement de celui-ci. Le cerveau lui-même nous délivre des informations, les analyse et met notre corps en mouvement pour exprimer ce qu’il ressent. Alors pourquoi laisser nos ressentis de côté… Les émotions font partie intégrante de nous. Les exprimer à tout moment ne devrait pas être un problème étant donné qu’elles sont naturelles. Ce que je trouve d’autant plus fascinant, c’est que même si nous essayons de les taire, notre corps les exprimera d’une manière ou d’une autre, implicitement ou explicitement. Implicite, comme un coup de pinceau sur une toile, une mélodie jouée via un instrument, des mouvements lors d’une danse… Nos émotions peuvent aussi ressortir par des maux du corps : un mal de tête, des douleurs musculaires, des problèmes de peau… S’exprimer finalement c’est se délivrer de certaines choses, d’un certain poids ou partager un bout de soi… C’est aussi un grand moment de partage. De n’importe quelle manière, tant qu’elles ne font pas de maux physiques ou moraux à d’autres, tous les moyens sont bons. Via la parole, l’écriture, les gestes, il existe autant de canaux de communication pour s’exprimer. Et quand bien même nous tentons de tout garder pour nous, à un moment le volcan explose… Alors plutôt que de laisser bouillir la lave, exprimons-nous. Exprimons-nous, oui mais avec qui ? Et bien le destinataire pourrait tout d’abord être vous même en vous reconnectant à vous. Lors de moments seuls, d’une activité artistique, d’une balade. Vos pensées sont une preuve de communication avec vous même. Ensuite vient alors les autres. Partager des moments, une discussion, un sourire… Je mets toutes ces choses dans la communication. Et quand elle est bienveillante et non violente, elle est d’autant plus magnifique et apporte ses bienfaits à vous même et à votre entourage. Au-delà de nous, il y a l’univers, notre environnement. Nous oublions bien souvent que nous pouvons communiquer avec ce qui nous entoure, physiquement ou spirituellement. Finalement la méditation n’est-elle pas une discussion avec nous même mais aussi le reste de l’univers ? Le jardinage, n’est-ce pas un moyen d’être proche de la nature et de communiquer avec elle ? A travers chaque action que nous faisons, chaque mot, chaque geste, nous communiquons. Mais la communication ça n’est pas uniquement s’exprimer, c’est aussi une écoute attentive. 

Ecouter / Recevoir

Les personnes très sensibles ont ce trait de caractère particulier qui leur permet de recevoir énormément de stimuli et donc d’informations dans la journée. Il est parfois difficile de recevoir toutes ces informations sans se sentir déborder. Mais cela n’empêche que ça donne des personnes très à l’écoute et de bons analystes de l’environnement dans lequel ils se trouvent. Au-delà de l’analyse, que nous soyons sensible ou non, vous est-il déjà arrivé de juste écouter ou d’observer sans forcément analyser. C’est un exercice extrêmement difficile, mais pourtant qui peut nous aider dans l’écoute active et bienveillante. Juste écouter, observer sans créer de jugement. Je sais qu’il y a des bruits incessants et que certains ne peuvent physiquement pas écouter, mais la communication ne passe pas uniquement par le son. Comme je le disais plus cela peut être des gestes, des œuvres, des actions. Prenons le temps de percevoir ces choses et de les accueillir simplement. Écouter finalement, c’est tenter de percevoir le monde tel qu’il est ou ce qu’on nous donne dans l’instant présent. Et je pense que cette capacité est extrêmement importante pour mener des actions qui profiteront à votre prochain. J’ai une grande admiration pour certains thérapeutes ou psychologues, capables d’écouter toute la journée. Nous en apprenons tellement sur les autres en écoutant. Mais aussi sur nous même. Je vous parlais de notre corps plus haut qui nous envoie des signaux. Il est important de connaître son corps, de le comprendre, de le ressentir totalement, de communiquer avec lui de quelque manières que ce soit pour voir ce qui ne va pas. Écouter, c’est aussi regarder, sentir, toucher. Finalement la communication passe par tous nos sens pour nous permette de recevoir les informations de tout l’univers.

Mon expérience et mon avis

Bien entendu tout ce dont je vous parle et ma propre vision et analyse de la communication. Je voulais souligner qu’il est important de s’exprimer mais aussi d’écouter. C’est marrant mais j’ai choisi d’étudier la communication, notamment à des fins marketing et d’en faire mon métier. J’étais loin d’imaginer que finalement ça n’est pas l’aspect marketing qui m’intéresse mais bien cette manière dont la communication nous relie à tout. Aujourd’hui je m’éloigne de plus en plus de cet aspect marketing pour m’ouvrir davantage à tout ce que la communication peut m’offrir. Peut être que c’est là qu’est ma place… Dans la communication au service de l’humain, de la sensibilité voire de l’univers tout entier. Peut-être que cette voie m’était destinée, et que la découverte de ma haute sensibilité m’a permis de me révéler à moi-même et d’aller plus loin dans mes réflexions et dans la perception de ce qui m ‘entoure. Je sens de plus en plus cette envie de communiquer, d’écouter les autres et ce que le monde à m’offrir. Peut-être que mon intuition est un canaux de communication par laquelle on essaye de me transmettre un message, ou est-ce des choses que j’ai envie moi même d’entendre… Je ne sais pas… Mais je trouve tout ceci tellement fascinant. Comment un simple mot, un simple geste, peut tout faire basculer ou apporter un immense sentiment de bien être. Comment la communication est un héritage qui remonte à des années mais comment cela nous paraît si proche. J’ai des tas de questions, de réflexions, je vous en parle et vous m’en parler aussi. N’est ce pas beau et merveilleux ?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.