Skip to content

Tolérance / Je suis fier d’être hautement sensible

Nous y sommes, le mois de juin est bien là ! Et nous l’attendions tous avec impatience ce mois de juin. Les restrictions de la crise sanitaire s’assouplissent, la météo nous promet un été des plus chauds, la nature nous offre ses plus belles couleurs. Mais surtout, le mois de juin est le mois des fiertés et nous invite à être tolérants. Pas uniquement tolérants pour la communauté LGBTQIA+, mais tolérants dans une plus grande sphère. 

J’ai l’impression qu’avec la crise sanitaire et l’arrivée du virus COVID-19 qui ont clairement bousculé notre quotidien, les actualités sont restées focus sur ce sujet pendant 1 an, oubliant d’autres événements majeurs, voire tragiques qui laissent place à un sentiment de non liberté et de repli pour certaines communautés. Et comment vous dire que j’ai énormément de mal à voir certaines informations importantes qui passent à la trappe et dont personne ne parle. Sans doute parce qu’une tentative d’homicide d’une porte parole du mouvement Black Live Maters fait moins vendre que l’incarcération de Nicolas Sarkozy… Bref je divague un peu, mais je pense que vous avez compris le message. 

Nous vous le dirons jamais assez chez Deeply Sensitive, l’acceptation de soi est une étape importante pour mieux vivre sa haute sensibilité. Bien souvent, les personnes hautement sensibles ont vécu ce moment où elles n’ont pas été acceptées par la société. A tel point que beaucoup d’entre nous l’ont rejeté, culpabilisant d’être ce que nous sommes et jouant un rôle qui ne nous convenait pas pour “rentrer dans le moule”. Et bien pourquoi, ce mois-ci, ne ferions-nous pas notre marche des fiertés à côté des autres ? Alors bien sur que nous n’allons pas aller dehors défiler, surtout en ces temps de crise sanitaire et surtout parce que chacun vit sa sensibilité comme il le souhaite. Mais pourquoi ne pas se dire : “ je suis hautement sensible et j’en suis fier “. Premièrement, dites le vous, pour vous même, soyez fier.e de vous, vous êtes hautement sensible, c’est comme ça, vous ne pourrez pas faire autrement et il n’y a rien de mal à ça. Enfin ne vous cachez plus, si vous sentez le besoin de le penser, de l’écrire, le dire, le crier, pour vous libérer alors faites le ! Soyez fier.e d’être hautement sensible ! Soyez fier.e de ressentir vos émotions à l’extrême ! Soyez fier.e de pleurer comme une madeleine ! Soyez fier.e d’être empathique ! Soyez fier.e d’être introverti.e ou extraverti.e ! Soyez fier.e d’être zèbre ou HP/ HPI ! Soyez fier.e d’être vous ! 

Je me souviens de cette phrase que RuPaul (Drag Queen américaine, très connue aux Etats-Unis) dit à chaque fin d’épisode de son émission RuPaul Drag Race : “ If you don’t love yourself, how in the hell you gonna love somebody else? “. Traduit littéralement : “ Si tu ne t’aimes pas toi-même, comment peux-tu prétendre aimer quelqu’un d’autre ”. Et je trouve cette phrase tout à fait juste. Avant d’aimer les autres, il faut s’aimer soi-même. En s’acceptant, nous acceptons les autres. En étant fier de notre différence, nous sommes fiers de la différence des autres. Et à cet instant, le mot Tolérance prend tout son sens. Et si je mets une majuscule à Tolérance, c’est que ce mot à une signification toute particulière pour moi. 

Avant de comprendre ma haute sensibilité, j’étais en colère, et cette colère je l’ai retournée contre moi-même et sans doute contre d’autres personnes. Jugeant sans même les connaître. Au final, je faisais exactement la même chose que les personnes qui ne m’acceptaient pas. J’ai totalement changé de point de vue. J’apprends de plus en plus à me connaître, à accepter mes qualités, mes défauts et mes failles. Et de cette manière j’ai compris qu’il en était de même pour les autres. 

Même si je suis tolérant, cela ne veut pas dire que j’accepte l’intolérance des autres. Bien au contraire, je n’y prête juste plus attention et je me bats à mon échelle pour faire comprendre à ces personnes que nous sommes tous uniques. Que notre différence est primordiale et que le monde est plus beau lorsqu’il se pare de différentes couleurs ! Alors chers amis hautement sensibles, non hautement sensibles, de toutes les couleurs, de toutes les orientations et identités sexuelles, et toutes les choses qui vous différencient, je n’ai qu’une chose à vous dire : be tolerant, be proud, love yourself, love the others and say okay ! 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.