Skip to content

Un instant dans ma tête

Ces derniers temps j’ai plein d’idées d’articles mais ils ne sortent pas comme d’habitude. Je sens que je force et généralement je ne trouve pas le résultat aussi authentique que certains articles que j’ai déjà publié sur Deeply Sensitive. Je me suis toujours dit qu’il fallait que je parle et que j’écrive avec mon cœur. Alors aujourd’hui je vais vous faire part de mes petites réflexions du moment. Actualités, printemps, remise en question… Vous l’avez compris, dans ma tête ça gamberge en ce moment. Je vous emmène pour un petit saut dans ma tête ? Attention je vous préviens, je suis pas tout seul la dedans XD. 

Ces dernières semaines ont été particulièrement éprouvantes.. J’ai eu des petits soucis de santé, qui certes, ne sont pas très grave mais me travaillent quand même un peu, et une actualité qui s’est rajouté à mes frayeurs Je me suis très peu exprimé sur le sujet, mais même si le conflit existe depuis déjà quelques années, les tournures que le conflit a pris me terrifient et m’offusquent. La Covid nous avait déjà bien affecté et la boum, une nouvelle dure qui s’ajoute… Je sais qu’il y a eu et qu’il y a d’autres guerres dans le monde. D’ailleurs en y pensant je me dis qu’il a fallu que cela touche notre continent pour qu’on se réveille et qu’on se dise : “oh ben tiens, il y a d’autres pays que la France, qui plus est, en guerre !” C’est une bien triste manière de sortir de notre égocentrisme… Face à tout ça je ressens de l’impuissance totale mêlée à de l’incompréhension… J’ai été en colère un instant et je crois que quelque part je le suis toujours un peu… Cette guerre, comme toutes les autres, se fait au détriment du peuple… Elle entraîne plus de souffrance qu’elle ne résout véritablement le problème. Alors j’essaye de m’extirper un peu de cette actualité angoissante en prenant du temps pour moi. Mais il est difficile de véritablement faire l’autruche et de ne pas entendre ou voir ce qui se passe dans le monde. Alors je me dis que finalement nous ne sommes pas si impuissant que ça. Que si nous continuons de partager de l’amour et du sourire à d’autres au quotidien, peut être que cet amour et ce sourire se répandront auprès d’autres et qu’il touchera finalement le cœur de ceux qui déclarent et partent en guerre. 

Pour en arriver à ces conclusions il a fallu que je me stoppe un instant. Beaucoup de choses sont allées très vite pour moi ces derniers temps. Et finalement je me suis rendu compte que je n’étais pas prêt à franchir certains pas sans doute. Actuellement, même si j’aime être entouré et voir du monde, je chéris les moments où je suis seul. Où ma petite bulle me réconforte et me procure du bien être. J’ai un fort fort besoin d’indépendance ces derniers temps… Je ne sais pas si c’est un besoin de contrôle ou tout simplement une part de ma personnalité. Durant ces moments de solitude, il m’arrive de me remettre en question. Il m’arrive, c’est constamment en vérité… Et j’ai notamment longuement pensé à ce que je faisais sur Deeply Sensitive. J’ai toujours cette envie de partager avec vous, de militer pour un monde plus sensible… J’ai longtemps regardé ma sensibilité. Je crois même qu’aujourd’hui, je l’ai totalement accepté et au delà de ma sensibilité, c’est ma personnalité entière que je commence à accepter. Et je pense que mes prochains articles seront dédiés à une acceptation plus globale de sa personnalité. Car la sensibilité est un trait de caractère, une partie de nous, mais il en existe tant d’autres qui composent un être humain. Et aujourd’hui je vois tellement de personnes sensibles, toutes différentes, vivant leur sensibilité à leur manière et cela fait chaud au cœur de voir tout ça. Alors même si je ne vous écris pas chaque semaine sur l’acceptation de sa sensibilité, sachez que je n’abandonne rien. (Petit aparté musicale, en vous écrivant j’écoute de magnifiques morceaux issus des film d’animation des studios Ghibli avec en fond le bruit de l’eau et des oiseaux… que c’est magnifique, que ça fait du bien, j’aime ces moments où mon cœur s’emballe et ma gorge se noue face à ces moments de beauté d’une simplicité sans égale). J’ai cette impression qu’en ce moment j’ai besoin d’aller plus loin dans mes réflexions et dans la compréhension de l’esprit humain… Je multiplie d’ailleurs les observations. Mon entourage évolue et quelque part j’observe tout ça d’un petit coin de l’œil amusé. C’est marrant de voir tout le monde faire son ptit bonhomme de chemin. Tout ça dans un printemps qui se fait de plus en plus présent. 

Le printemps, venons en. C’est incroyable l’effet qu’un changement de saison peut faire sur le corps. Et la je ne vous parle pas des allergies qui me secouent entièrement, mais bien d’un éveil. Tout comme la nature qui sort de l’hibernation, j’ai l’impression d’être moins endormi et de retrouver une énergie beaucoup plus dynamique. De voir les fleurs et les arbres se verdirent, me donnent véritablement chaud au coeur. Quand j’observe la nature, je suis heureux et émerveillé de voir à quel point des choses si simples me font du bien. J’oublie par moment que d’observer des phénomènes du quotidien, dont on ne fait plus vraiment attention, peuvent nous procurer du bien être. Alors j’ai ressorti mes petites musiques que j’écoute généralement au printemps, je me pose sur mon balcon avec une boisson chaude et j’observe. Et par moment, je ferme les yeux, je sens les rayons du soleil et je prends une grande inspiration comme pour emplir mon corps entier de cette nouvelle énergie. 

Et bien écouter voilà pour mes petites réflexions du moment. En vrai, il y a encore plein d’autres choses auxquelles je pense. Je voulais vous montrer que par moment c’est normal de ressentir des coups de mou. On a beau écrire sur un blog, nous restons humains et comme tout le monde par moment nous sommes en baisse d’énergie ou nous revoyons nos aspirations. C’est important également d’avoir des moments pour soi pour pouvoir réfléchir. Mais je suis d’avis qu’il ne faut pas non plus rester trop longtemps « bloqué » dans son esprit, sous peine de ne pas avancer. J’espère en tout cas que vous allez bien et que les dernières actualités ne vous affectent pas trop. Si c’est le cas n’hésitez vraiment pas à en parler avec d’autres. C’est dans l’entraide que nous sommes plus forts. 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.