Skip to content

Mon corps : ce grand sensible

D’après les études et recherches ainsi que vos témoignages, nous remarquons que beaucoup de personnes hautement sensibles ont un lien avec le corps assez particulier. En effet, nous aurions un corps véritablement à fleur de peau. Vous trouvez cela étonnant ? Et bien moi pas tant que ça. Etant donné que nous ressentons de manière intense nos émotions, cela me parait logique qu’il en soit de même pour le corps. Car c’est lui qui reçoit ces stimuli et qui les traitent, il me semble donc tout à fait normal qu’il soit lui aussi très sensible. Et j’en fais l’expérience tous les jours. 

J’ai tendance à penser que mon corps est comme moi, un grand sensible et un grand émotif. Il frissonne, se contorsionne de douleur, se met en colère, s’extasie. Par moment c’est limite si je ne le considère pas comme une personne à part entière. Je sais qu’il est extrêmement fragile, notamment au niveau de la peau. Pour ainsi dire, avec moi, l’expression à fleur de peau prend véritablement tout son sens. Je fais de l’eczéma depuis tout petit, et je dois prendre soin de mon mental et de mon épiderme si je ne veux pas que ma peau me démange constamment. Je suis allergique à beaucoup de choses, ce qui implique que je dois faire attention à ce que je porte et à ce que j’applique. C’est plutôt contraignant par moment mais j’ai fini par l’accepter. Et puis vu que ça n’est pas récent, j’ai fini par m’habituer. Même si l’eczéma m’a complexé pendant un petit temps, il fait tellement partie de moi à présent que par moment je ne le remarque même plus. 

Étant quelqu’un d’assez anxieux et stressé au quotidien, je le ressens aussi énormément dans mon corps. Par moment j’ai clairement l’impression d’être juste un énorme parpaing avec une tête, des jambes et des bras. Je suis tellement tendu que mes muscles et mes nerfs le sont pratiquement tout le temps. Si bien qu’une fois en allant chez l’ostéopathe, il a essayé de me détendre avec ses doigts au niveau de la nuque, et il m’a dit qu’il avait l’impression de taper contre un mur… Désolé Mr l’osthéo. 

J’ai souvent des petits problèmes de santé, ils ne sont pas graves mais extrêmement embêtants… Et quand j’ai réglé un dysfonctionnement, j’ai l’impression qu’un nouveau pointe le bout de son nez. J’en ai discuté avec le médecin et il m’a dit que c’était normal, que mon corps a somatisé des traumatismes et qu’aujourd’hui, vu que je me détends, tout se relâche au fur et à mesure. Signe aussi que j’écoute mon corps un peu plus et que j’en prends beaucoup plus soin.

Avoir un corps extrêmement sensible n’est pas forcément quelque chose de contraignant au quotidien. Je vous avouerais qu’en hiver j’aimerais être un peu moins frileux, mais ce n’est pas le cas. Je me dis qu’il m’aide justement à vivre pleinement les choses. Si on prend la vue par exemple, je vois intensément. La luminosité est vive, limite aveuglante et les couleurs ont un éclat que je ne saurais définir ! Mon corps est un filtre amplificateur, ou mon cerveau sans doute interprète les stimuli à sa façon. Ce qui m’amène à me poser une question. Est ce que ça ne serait pas notre cerveau qui nous donne cette impression d’avoir un corps ultra sensible ? Ça n’explique pas l’eczéma, mais pour le reste j’ai bien l’impression que oui. Je sens souvent des odeurs que certains ne perçoivent pas, ou alors si mais ça va m’interpeller et je vais ressentir le besoin de le faire remarquer : “ tu sens cette bonne odeur d’air marin”. Je ne supporte pas les plats trop épicés, d’une part parce que c’est très fort et d’autre part parce que j’ai du mal à les digérer. Finalement, tout le monde goûte et sent ce genre de choses et reçoit les mêmes informations que nous les personnes hautement sensibles. Néanmoins notre cerveau fonctionnant différemment, j’ai l’impression qu’il interprète ces messages de manière extrêmement poussée !

Ce corps qui vit tout à l’extrême, me pousse à en prendre soin et à créer finalement le meilleur environnement possible pour qu’il se sente bien et me détende par la même occasion. Cela me procure alors un énorme plaisir. J’aime les matières douces, si bien que j’aime les pulls un peu larges, chauds et doux à l’intérieur. Je m’y sens très bien quand je les mets et j’ai l’impression d’être enveloppé dans un petit nuage. J’aime également les lumières douces et chaudes, d’où ma passion pour les guirlandes. Cela crée une ambiance qui ne va pas venir m’agresser, mais au contraire m’apaiser. Finalement, dans mon appartement, j’ai créé un lieu pour que mon corps se sente bien, en sécurité et choyé. Je lui applique des huiles végétales dont j’aime l’odeur et la sensation qu’elles laissent sur ma peau. Le son que la friction provoque quand je les applique. J’évite de mettre des sons trop forts ou je mets de la musique pour ne plus penser aux bruits des travaux que j’ai entendu toute la journée au bureau. J’essaye véritablement de débarrasser mon corps de toutes les ondes négatives qui l’ont malmené durant la journée. Et par ailleurs je fais des petits rituels de soins qui vont lui faire du bien et me détendre au passage. Par exemple, dès que je rentre après une journée de boulot, si je ne fais pas de sport, je cours directement prendre une douche comme si j’allais enlever toute cette partie stressante de ma journée. 

Un corps, il faut en prendre soin. J’essaye de faire du sport régulièrement dès que j’ai un peu de temps. Mais surtout je m’accorde une pause même si elle est brève. M’appliquer de la crème le soir pour éviter d’avoir la peau sèche en est une par exemple. Enfin, généralement le week-end, je prends soin de mes cheveux avec plusieurs huiles et shampoings, je fais des masques pour mon visage. J’essaye de faire des petites choses qui paraissent plutôt simples mais qui font un bien fou. Par moment, je me mets juste à ma fenêtre avec une petite boisson chaude et je profite des rayons du soleil sur ma peau, j’observe les arbres, j’écoute les chants des oiseaux. C’est tout bête mais ça me fait du bien à l’esprit et au corps. 

Prendre soin de son mental est important, mais prendre soin de son corps l’est tout autant. Celui-ci nous envoie des messages quand quelque chose ne va pas, c’est pour cela qu’il est important de l’écouter. Je pense sincèrement que mon corps est très sensible et je suis certain que je ne suis pas le seul à le penser.

Et vous, sentez-vous que votre corps est très sensible également ? Je serais curieux de le savoir ! Dites le moi en commentaire !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.