Aller au contenu

Un espace à moi

Pour faire cette image, j’ai pensé à mon appartement. Il n’a pas du tout cette déco actuellement, mais je me suis projeté et je me verrais plutôt bien dans cette ambiance

Les personnes hautement sensibles le savent, c’est un besoin vital de s’isoler quelques instants pour se retrouver. En télétravail ou non, nous sommes constamment stimulés par ce qui nous entoure, et comme nous sommes de vraies éponges à émotions, nous avons tendance à vite nous fatiguer. Un espace à soi permet alors d’évacuer ce trop plein d’émotions et de s’isoler pour se ressourcer. Que nous soyons introvertis ou extravertis, que nous aimons sortir ou non, nous avons tous besoin d’un lieu refuge, où personne ne nous juge et où nos pensées peuvent aller et venir comme bon leur semble. C’est pourquoi je vous donne dans cet article mon expérience et quelques conseils pour vous approprier une bulle qui vous ressemble

Que vous viviez seul, en couple ou avec une famille, le résultat est souvent le même. A moins de vivre dans une grotte, nous avons tous à un moment de la journée ou de la semaine une accumulation d’émotions qui nous perturbent. Nous sommes assaillis par divers sentiments et nous nous sentons vite dépassés. Le seul moyen de renouer avec notre calme intérieur est de s’écarter du monde environnant. Pour ma part, je travaille toute la semaine sauf le week-end. Je ne suis pas confiné et malgré le fait d’avoir mon propre bureau au travail, je suis constamment sollicité et en contact avec mes collègues. Le week-end, j’en profite pour sortir et voir mes amis ou ma famille. Ces diverses interactions font que par moment, je sens monter une sorte d’oppression en moi qui finit généralement par éclater en crise de larmes si je ne m’octroie pas une petite pause. Vivant seul, j’ai la chance d’avoir un appartement (certes petit) pour moi tout seul, que je considère comme ma petite bulle. Du coup quand je sens monter ce trop plein d’émotions, je m’isole et je me permets de faire quelques activités qui me plaisent. Mais j’imagine que tout le monde n’a pas la même chance. 

Si vous vivez en famille ou en couple, je peux comprendre que même en rentrant chez vous, et malgré la fatigue accumulée, vous serez toujours en contact avec vos proches. C’est pourquoi il est important de vous choisir un petit endroit, de préférence fermé, pour marquer un temps d’arrêt. Si vous ne disposez pas d’endroits que vous puissiez fermer, je vous conseille les paravents, il en existe plein et ça peut donner un style à votre intérieur. Bon c’est bien, vous vous êtes enfermés ou reculés, et maintenant…? Il faut maîtriser votre espace ! Pour ma part, je considère mon appartement comme un petit cocon, un univers qui m’appartient ! Si bien que j’y ai mis ma décoration et j’ai fait en sorte que celle-ci soit douce. Je suis déjà suffisamment stimulé à l’extérieur, je vais pas rajouter en plus de la déco qui m’agressent. Pour cela, mes meubles sont en bois clair et j’ai parsemé ici et là quelques guirlandes douces aux couleurs chaudes. En aménageant votre refuge à votre manière, vous verrez que vous vous y sentirez véritablement chez vous ! Ce lieu est à vous, il vous appartient ! Faites en ce que vous voulez ! Je me souviens qu’enfant et même adolescent, ma chambre était mon lieu de refuge. Au fur et à mesure que je grandissais, je passais de plus en plus de temps dans ma chambre. J’étais loin d’être un enfant insociable et dès que je le pouvais je passais du temps avec ma famille, mais c’est vrai que je préférais être dans ma chambre. Alors vous allez me dire que beaucoup d’adolescents passent les ¾ de leur journée dans la leur, mais pour moi c’était vraiment un lieu particulier. Je m’y coupais du bruit et des interactions sociales. En dehors d’étudier, j’écoutais ma musique, je dessinais, je passais du temps sur mon ordinateur à créer des photomontages. Et même tout petit, je me souviens que j’adorais faire des jeux qui me demandaient énormément de patience comme les puzzles. Et même encore aujourd’hui j’adore en faire !  

Je vous ai dit j’adore les guirlandes

Ce qui me permet d’évoquer mon autre thématique de cet article, les activités. Vous avez trouvé votre pièce, vous l’avez aménagée mais maintenant qu’est ce que vous y faites. Alors là je ne me fais pas de soucis pour vous. Les personnes hautement sensibles sont très riches en idées ! Certains vont préférer méditer, d’autres s’adonner à une activité artistique, lire, faire du sport voire s’arrêter tout simplement. Cet espace est le vôtre, faites ce que vous voulez dedans et surtout faites vous plaisir ! C’est comme ça que vous retrouverez votre énergie. Bon à part les jeux vidéo, qui quelque part me coupent du monde je ne vais pas vous mentir, j’aime me lancer dans des projets qui vont me demander du temps et où toute mon attention sera focalisée. Dans ces moments, j’évite de penser et je me concentre sur ma tâche. Je vis seul donc c’est facile de trouver une activité… ménage, cuisine, dessin, musique, musique et encore musique… Non je plaisante, je fais beaucoup de soins aussi ! Masques pour le visage, soins DIY pour les cheveux… Ça me relaxe et durant les temps de poses, j’évite de bouger ou j’observe la nature depuis ma fenêtre en sirotant une boisson chaude. 

Mon appartement est dans une petite cour, ce qui me donne vraiment cette impression d’être coupé du monde. Bon mes voisins me rappellent très vite que je ne suis pas seul, mais avec quelques notes un peu plus fortes qu’eux, j’arrive à les oublier. Quand vraiment je sens que je ne vais pas bien, cet appartement est un temple pour moi et généralement il me faut au moins un week-end entier à moi pour repartir du bon pied. Et puis quelque fois je m’octroie quand même une petite sortie pour mettre le pied dehors et me balader. Je sens que vous avez une petite question qui arrive… Comment faisons nous quand nous n’avons pas la possibilité de créer un espace à nous ?

Votre espace peut être aussi bien physique que mental voire même spirituel. Il est vrai que c’est plus facile de s’isoler quand on a son propre espace, mais ce n’est pas toujours possible. Dans ces cas là, accordez vous vraiment un temps pour vous ! Un temps où dans votre esprit, l’espace s’est vous ! Coupez vous des bruits avec un casque, faites une balade en forêt et arrêtez-vous, faites vous couler un bain et barboter quelques instants. C’est primordial de vous accorder ce temps, vous en avez besoin ! Sensibles ou non, nous avons tous besoin de ça. Quand je pars en voyage avec des amis, j’ai tendance à un moment du séjour, à être vraiment fatigué et à être sur les nerfs rapidement, ce qui peut me rendre extrêmement désagréable. Dans ces moments je me retire un instant, même si c’est quelques minutes… Je vais écouter de la musique, je sors 5 minutes, je range un peu mes affaires, je réfléchis à mes tenues des prochains jours. De petits instants simples où je me concentre sur moi et mes pensées. 

Je ne le dirais jamais assez, mais s’accorder du temps dans un espace qui est le vôtre, est nécessaire pour une personne hautement sensible. Qu’il soit physique ou mental, c’est une question de survie. En ces temps où on nous demande de rester à la maison, c’est peut être une aubaine pour se réapproprier votre lieu de vie et/ou réfléchir à la construction de votre petite bulle de bien être. Dans cet espace à vous, vous pourrez être qui vous êtes, personne ne sera là pour vous juger et vous pointez du doigt. Après vous en êtes le propriétaire, si vous souhaitez le faire visiter à une personne précieuse de temps à autre n’hésitez pas à le faire, mais ici ce sont vos règles, vos choix et vos pensées.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *