Skip to content

Lettre à l’Amour

Cher Amour,

Cela fait longtemps que j’avais envie de t’écrire mais je ne savais pas trop comment m’y prendre. J’ai tant de choses à te dire, tant de questions à te poser, tant de réflexions à ton sujet. Je me doute que tu ne dois pas avoir toutes les réponses et que ça se trouve tu ne me répondras jamais… Mais peu importe, cette lettre je te l’écris avec mes mots du bout des doigts et je te la lis avec mes paroles du bout des lèvres. Je ne sais pas trop qui te l’adresse d’ailleurs, est-ce mes émotions ou ma logique ?

Amour, je suis si fasciné par toi et tout ce que tu provoques dans le monde… Tu es comme une force mi bienfaitrice et mi destructrice. Certains d’ailleurs pensent agir en ton nom pour assouvir d’autres êtres humains ou détruire une nation. Pourquoi Amour ? Pourquoi ces gens ont tellement d’amour pour eux même, qu’ils se sentent supérieurs ? La Haine et toi, n’êtes-vous pas totalement différents ? Je vois des guerres, des vies brisées, certaines détruites et d’autres qui ne verront jamais le jour. D’autres se cachent derrière toi pour être violents. Ils n’hésitent pas à donner des coups, utiliser des armes et tuer soit disant par amour. Le nombre de femmes, d’enfants, d’hommes maltraités, battus, enfermés, réduits à l’esclavage, est encore important dans notre société soit disant moderne. Par moment Amour, j’aimerais tellement que ces guerres, ces injustices, ces discriminations s’arrêtent… Car elles me font vraiment mal. Toute cette souffrance, cet individualisme, c’est difficile à regarder. Et j’aimerais tellement faire de choses mais je sais que d’un côté j’aurais peur de me perdre et de m’oublier…Du coup je m’interroge Amour… Est-ce la bonne façon de s’aimer ? Pourtant je sais que s’aimer et reconnaître notre fonctionnement est une chose importante pour s’accomplir. Car Amour, je suis une personne hautement sensible. Toutes mes émotions je les vis à 100%, et si je souhaite les vivre pleinement il faut que je m’accepte complètement… Est-ce grave de s’aimer ? Où se trouve la limite entre le narcissisme et l’acceptation de soi ? Est-ce à partir du moment où nous nous aimons suffisamment sans faire de mal aux êtres humains qui nous entourent ? Je n’ai pas la réponse, et tu ne l’as peut-être pas toi non plus. Alors j’essaye en faisant des petits gestes à mon niveau, et en partageant l’amour que j’ai pour les autres.

Car oui Amour, tu n’apportes pas que guerre et destruction mais dans le cœur de certains, un sentiment tellement fort qui réunit des personnes. Certains essayent de t’expliquer de manières logiques et scientifiques, comme une formule chimique. Mais pour moi tu es bien au-delà de cette définition. En effet, Amour, tu es ce pouvoir si magnifique qui me fascine le plus. Cette joie que tu procures lors de retrouvailles entre amis, entre membres d’une famille, ou simplement entre deux amants. J’aime quand tu te pares de musiques, de mots, de déclarations, de gestes tendres ou de marques d’affection. Et Amour qu’est ce que tu es beau quand tu te revêtes de différentes couleurs ! Tu peux être tellement de couleurs, tel un arc-en-ciel. Tu donnes de la force à des personnes pour faire entendre leur voix et prôner la tolérance. Tu n’as pas de genre Amour, et chacun peut te ressentir comme il le souhaite ! Et ça c’est juste magnifique. Par moment Amour tu donnes naissance à la vie, et quand bien même tu ne peux pas le faire de manière naturelle, tu trouves un moyen pour la donner. Tu n’es pas qu’une rose Amour, tu es plein de fleurs. Il n’y a pas d’âge pour te ressentir, et tu peux durer éternellement. Tu t’exprimes dans des choses matérielles ou immatérielles, dans un esprit, des objets que l’on peut toucher ou voir, mais aussi de manières totalement invisibles. Tu traverses nos cœurs. Amour je crois que je suis véritablement amoureux de toi. Amoureux de ce sentiment que tu me donnes, de ces émerveillements si intenses. Je te ressens tellement par moment, que des rivières remplissent mes yeux et se déversent sur mes joues. Je ne sais pas si à travers ma lettre j’ai réussi à te rendre hommage comme il se doit. Mais une chose est certaine, j’essaierais toujours de te partager, de donner ce rayon de lumière que tu procures à d’autres qui n’en n’ont pas. J’essaierais toujours de faire les choses par amour, dans le respect des autres et dans la tolérance. Et si un jour Amour je me perds, je te prie de m’excuser… Je reviendrai à moi de quelques manières que ce soit, je penserais à toi, je te parlerais, je t’écrirais et je hurlerais sur tous les toits : « Amour, je t’aime ».

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.