Skip to content

Ma sensibilité, mon point fort

De part notre nature nous sommes tous sensibles. En effet, notre corps répond à un grand nombre de stimuli de notre environnement : bruit, odeur, toucher… 

Maintenant, prenons le côté psychique. Là aussi, nous sommes tous sensibles. Nous sommes sensible à une musique, une cause, un film, un souvenir… Une chose qui provoque chez nous une émotion. Je suis sûr que vous avez déjà fait l’expérience d’une émotion douloureuse comme la tristesse ou une grosse colère, un éclat de rire. Imaginez que toutes vos émotions, toutes confondues, soient vécues de manières intenses, comme une immense joie ou une profonde tristesse, mais tout le temps. Pour moi c’est ça l’hypersensibilité, c’est ressentir ses émotions à l’extrême, positives ou négatives ; être à fleur de peau, ressentir pleinement les choses émotionnellement mais aussi physiquement. Enfin pour faire un bref résumé, car c’est plus compliqué que ça et une personne hautement sensible a d’autres caractéristiques.

Je n’aime pas trop le terme « d’hypersensibilité », car je trouve qu’on essaye de donner une définition à quelque chose d’inexplicable. La dénomination, personne hautement sensible me convient mieux. Pour moi, il s’agit tout simplement d’un degré de sensibilité. Certaines personnes le sont moins et d’autres le sont plus. Demandez à quelqu’un qui est hautement sensible de vous expliquer ce qu’il ressent. Vous verrez qu’il aura beaucoup de mal. Pour ma part, je n’arrive pas à mettre des mots concrets sur ce qui me traverse, car je suis dans le ressenti constamment. C’est tellement personnel, tellement ancré en moi, que je n’arriverais pas à exprimer de manière logique ce que je ressens. C’est tellement puissant, intense, profond…

Ma définition de la haute sensibilité elle est là ! Nous ressentons des émotions fortes et avec une telle profondeur, que parfois elles sont inexplicables. Alors je vois déjà certains se dire : « ouais c’est un trouble du comportement en fait ». Alors oui c’est vrai, que quand on regarde un peu de l’extérieur on pourrait penser ça. Mais c’est pas vraiment le cas. Ici il ne s’agit pas d’un problème psychique qu’on peut régler avec un traitement. Je le vois plutôt comme un autre mode de fonctionnement de la pensée. Ainsi, d’une personne hautement sensible à une autre, nous serons différents, car nous n’agissons pas de la même manière. Et encore heureux ! Chacun à sa personnalité ! Nous sommes tous uniques ! Et il faut l’accepter (be tolerant, please) ! Mais cette profondeur nous relie. Nous préférons marcher à l’instinct, aux feelings. Chacun utilise sa sensibilité comme il en a envie. Ce qu’il faut, c’est juste ne pas la cacher, mais la vivre pleinement. En faire une force ! Et aujourd’hui je la vois vraiment comme une force !

J’ai essayé de résumer au mieux ma définition de la haute sensibilité. C’est sans doute un peu brouillon, confus ou mal expliqué. Mais je voulais vraiment vous faire ressentir que votre sensibilité ne vous rend pas plus faible, mais bien au contraire. Elle ne vous définie pas entièrement non plus, car c’est vous qui décidez ce que vous voulez être.

Et toi, c’est quoi ta définition de l’hypersensibilité ?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.