Skip to content

Mes Amis, Mes Amours

C’est l’instant parfait. J’aime écrire des articles quand ce qui m’entoure, mon cœur et mon esprit sont alignés avec mon sujet. Je viens de finir le livre de Saverio Tomasella, Ces amitiés qui nous transforment, j’ai passé un été sous le signe de l’amitié, et ma playlist joue Je suis ton ami au piano. C’est souvent avec un brin de nostalgie que je rédige mes articles. Et la météo actuellement maussade, annonçant l’arrivée prochaine de l’automne, me donne l’envie de rendre hommage au livre de Saverio mais aussi et surtout à toutes ces personnes qui composent ma vie et font de moi une personne épanouie. Je vous avais déjà écrit un article sur l’importance de l’entourage et notamment sur l’amitié, mais je souhaite creuser un peu plus le sujet, et revivre quelques souvenirs à travers l’écriture. Est-ce que je suis déjà en larme, oh que oui les amis.

Depuis ma tendre enfance, j’ai une vision de l’amitié que je dois sans doute à l’exemple de mes parents. En effet, mes parents ont un très bon cercle d’amis et entretiennent toujours de très bonnes relations avec eux. Célébration dans la maison familiale, week-end entre amis, confidences, j’ai vécu dans une maison où le mot Amitié prend tout son sens. Par ailleurs, si mes parents n’avaient jamais entretenu des liens d’amitié forts, je n’aurais sans doute jamais rencontré Séléné. Donc quelque part, je les remercie grandement. Inconsciemment, mes parents m’ont transmis cette image forte de l’amitié que j’ai sans hésitation voulu reproduire moi aussi de mon côté. Naturellement, je connais à mon tour les mêmes expériences qu’eux, et profite aujourd’hui d’une belle bande de copains venus de divers horizons, que je nomme souvent mes amours. Car oui pour moi l’amitié c’est de l’amour. Un amour désintéressé, qui se manifeste en réunion, en confidence, en soutien, toujours dans une bienveillance la plus totale. Nous avons chacun nos caractères, nos défauts et nos qualités, nos situations, et nous mettons tout de côté pour nous soutenir les uns et les autres et nous réunir dans la joie et la bonne humeur. Moi qui n’ai pas jusqu’ici de chance en amour, j’ai beaucoup de chances d’avoir des amis, que je connais depuis plus de 15 ans pour certains. Je les ai rencontrés au lycée, durant mes formations universitaires, ou au travers d’autres personnes. Certaines amitiés n’étaient pas évidentes aux premiers regards, et pourtant, aujourd’hui, elles me sont si évidentes. Je pense également que ma haute sensibilité joue dans mes relations amicales.

Je vous disais plus haut que ma famille a influencé ma vision de l’amitié mais je pense qu’un autre paramètre est à prendre en compte : ma haute sensibilité. La personne hautement sensible ressent de manière très intense et à notamment besoin de profondeur. Je pense que je recherche également tout ça dans mes relations. J’ai un lien très fort avec mes amis et j’aime connaître mes amis de manière approfondie. Je leur fais grandement confiance. Dans mon cas, mes amis ont totalement accepté ma haute sensibilité et m’encouragent à être moi-même. Cela aide grandement dans l’acceptation de soi. Bien entendu, vous devez également accepter leur niveau de sensibilité. Si je me sens si bien en amitié, c’est sans doute parce que je sais qu’avec eux je peux être qui je suis réellement. Pourtant quand j’étais plus jeune, j’étais plutôt timide, et assez froid quand je rencontrais certaines personnes, par peur d’être jugé et qu’on se moque de moi. Aujourd’hui, ces personnes sont un véritable socle pour moi. Cela a pris du temps de tous se découvrir. Mais ce temps a été bénéfique pour créer des relations véritablement solides. Comme tout grand sensible qui ressent fortement, l’amitié est un sentiment qui est très fort, parfois limite indescriptible, tant ce que je ressens pour ces personnes est intense pour moi. C’est un mélange entre amour inconditionnel, admiration, lien de fraternité, parfois colérique et déchirement insurmontable quand il y a conflit. Car oui, il peut y avoir des conflits, souvent vite pardonnés quand chacun met de l’eau dans son vin et voit plus loin que son ego. Car quelque part l’amitié c’est ça aussi pour moi. Aller plus loin que sa simple personnalité et s’investir dans une relation qui va au-delà de sa simple personne. Je garde toujours en tête que je ne suis pas parfait, et que mes amis ne le sont pas non plus. De ce postulat, mes relations sont simples. Un ami qui vous trouve trop et essaye de vous changer n’est pas ami. Il peut vous conseiller mais pas vous imposer un comportement. Chaque amitié est par ailleurs différente. Je ne partage pas les mêmes choses avec les mêmes personnes. C’est en outre pour cela que j’aime autant mon groupe d’amis. Parce qu’ils sont tous différents et uniques. Je vais être plus expansif avec certains, moins avec d’autres, partager telles ou telles activités. C’est la toute la magie de l’amitié, se découvrir à travers les autres et les découvrir à travers vous.

Tout ce parcours n’a pas forcément été simple. Avant de réellement me connaître et d’accepter ma haute sensibilité, j’ai été en total rejet de moi-même et donc de certains caractères de mes amis, les aimant tout de même très fortement. Je me suis toujours très bien entendu avec les filles plus qu’avec les garçons par exemple. J’arrivais plus facilement à les comprendre et je devenais rapidement un très bon confident. Mon amitié avec les garçons était plus compliquée, car j’avais l’impression de ne pas être comme eux et pourtant je voulais être comme eux. Et puis avec le temps et une acceptation difficile, j’ai fini par comprendre qui j’étais et à comprendre mes amis masculins. D’ailleurs c’est assez marrant quand j’y pense, avec mes amis garçons, qui aujourd’hui savent que je suis hautement sensible, il y a cette sorte d’admiration commune, une meilleure compréhension de notre mode de fonctionnement respectif, un respect mutuel et une amitié tellement puissante et enrichissante sur tous les points ! Car oui mes amis m’enrichissent. Chaque nouvelle étape de nos vies, vécue séparément nous apporte quelque chose, et en ce les racontant, nous découvrons encore plus de choses sur nous-même. L’être humain étant en perpétuelle évolution, nos amitiés le sont tout aussi. Je trouve cela tellement excitant… Car par moments nous regardons en arrière et nous observons tous à quel point nous avons changé et pourtant nous sommes toujours là, tous ensemble.

L’amitié, c’est quelque chose de tellement beau. Une force intense qui provoque chez moi un fort sentiment. J’ai cette chance incroyable d’avoir des amis qui m’acceptent tel que je suis et je souhaiterais vraiment que tout le monde puisse vivre les mêmes moments d’amitié que moi. J’ai des souvenirs plein la tête. Des instants de joie, de tristesse, de folie, d’insouciance, des moments très durs aussi… Je vous disais que j’étais nostalgique en début d’article, sans doute parce que des fois j’aimerais revivre ces moments avec eux. Tous les serrer dans mes bras et leur dire combien je les aime tous. Le passé est une chose, le présent et le futur en sont une autre. Actuellement, je partage avec eux tout ce que le présent a à nous offrir. Le futur nous attend, et je le vois avec eux. De loin ou de près, mon cœur avec eux.

Mes amours, cet article il est pour vous, je vous aime vous n’imaginez pas à quel point. Je vous vois évoluer, chacun à votre rythme, construire votre vie et moi la mienne. Cela fait bien des années que nous nous connaissons. De près ou de loin géographiquement parlant, même si pour certains nous nous parlons moins souvent, mon cœur est gravé à jamais par nos instants. Il n’y a pas de fin que des commencements.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.