Skip to content

One Year Ago (Il y a un an)

Nous avons débuté l’aventure Deeply Sensitive il y a plus d’un an maintenant. Vous avez pu voir notre publication instagram le 29 janvier à cette occasion mais aussi l’épisode du podcast A fleur de peau de notre amie Pascaline, où nous revenons Séléné et moi sur notre évolution. Séléné et moi avions envie de revenir sur cette année riche pour nous via un article. Alors voici le mien.


Vers l’été 2020, Séléné et moi avions lancé la discussion d’un blog en commun sur la haute sensibilité. Jusqu’à la mise en ligne du blog le 29 janvier 2021, nous avons tout deux lancer la production du blog. Moi qui n’avais pas fait de site internet depuis longtemps, ce fut un immense projet dans lequel j’ai pu mettre à contribution mes connaissances et compétences ainsi que mon esprit créatif. Cette première étape a été pour moi un moyen d’expression que j’attendais depuis longtemps. Je ressortais de 3 ans d’enfermement dans une relation qui m’avait laissé meurtri et le blog a clairement contribué à mon rétablissement mais également à ma renaissance. J’ai pu me recentrer mais aussi me rouvrir de nouveau à tout ce qui m’entourait. Pas très sûr de moi sur le plan rédactionnel, j’ai découvert mon plaisir d’écrire mais aussi de créer des images. Par ailleurs j’ai pu vous faire un article sur l’écriture et ce que cela m’a notamment apporté (s’accomplir par l’écriture). Au fur et à mesure des mois, je prenais et je prends toujours autant de plaisir à vous écrire, vous raconter mon quotidien, mes réflexions mais aussi des articles chroniqués sur ce que nous voyons, lisons et écoutons.

Mais Deeply Sensitive finalement ça n’est pas uniquement ce que nous vous donnons. En effet, c’est aussi ce que nous recevons. Ce sont des rencontres, des échanges, plus riches les uns que les autres, qui ont donné lieu à de magnifiques événements à travers nos lives instagram mais aussi les épisodes dans lesquels nous avons été invités. Quand je pense à tout ça, je suis fortement ému… Toutes ces rencontres, c’est absolument incroyable… Tous ces messages de soutien, ces échanges (voilà je pleure). Étant un homme, qui plus est sensible, j’ai souvent été interrogé à ce sujet. Et je n’aurais jamais imaginé qu’un jour on puisse me donner la parole sur ce thème qui me tient tout particulièrement à cœur. 

En même temps que le blog a évolué et a ouvert aujourd’hui de toutes nouvelles catégories, mon esprit a lui aussi évolué et ce notamment grâce à ces nombreuses rencontres. Finalement Deeply Sensitive est devenu un espace où nous pouvons nous exprimer, mais aussi le vôtre. Car c’était vraiment notre but. Un espace où finalement, chacun rencontre sa sensibilité, quel que soit son degré. A travers nos expériences, les références bibliographiques, les musiques, films et séries, etc ; que nous partageons avec vous, j’espère que vous vous retrouvez. Que comme vous nous apportez des échanges fructueux, nous vous apportons aussi un peu de soleil dans votre cœur. Car oui c’est vraisemblablement ce qui me motive aujourd’hui. Vous apporter du soleil, un sourire, de la profondeur, dans un quotidien qui peut, par moment, nous étrangler. J’espère également vous apporter une note de douceur à travers nos images et la charte graphique de Deeply Sensitive. Car c’est quelque chose que nous avons réfléchi longtemps avec Séléné et Léa, pour qu’elle soit la plus apaisante possible. J’ai espoir que Deeply Sensitive vous apporte toutes ces choses que cette réalisation m’a apporté. Car même si le David du début est le même, une part de moi a mûri.

Je ne suis plus le garçon meurtri par son passé, qui pensait que sa sensibilité l’éloignait du monde. Bien au contraire, maintenant je vis dans le présent, je le ressens pleinement. Et c’est grâce à l’acceptation de ma sensibilité à travers le blog, que je suis capable aujourd’hui de voir au-delà. Ma sensibilité, je la vis au quotidien. Elle n’est plus enfermée dans un recoin de mon esprit. Elle enivre chaque mot, chaque parole, chaque écoute, chaque touché et chaque vision. Elle m’emporte dans un élan de bienveillance. Et cet élan, c’est ce que je souhaite partager avec vous en espérant que de votre côté vous puissiez voir que la sensibilité est un lien qui vous permet de vous connecter à tout. Quelle est l’essence même de ce que vous êtes. En me reconnectant à mes idées, aujourd’hui je peux vous parler de sujets qui me font réagir, en ayant tout de même par moment ce petit saboteur au fond de moi. Car oui, je suis humain, et comme vous, il me reste encore du chemin à parcourir. Et c’est ce que dans le futur j’aimerais vous partager. J’ai à cœur de continuer d’écrire avec mon cœur et mes tripes. De vous parler de mes failles mais aussi de mes forces, pour vous montrer que finalement nous sommes tous humains… Que nous sommes loin d’être parfaits.

De m’être reconnecté à moi-même m’a permis de voir davantage à quel point la sensibilité est encore mise à mal dans notre société. J’ai pu lire des témoignages déchirants, des preuves de non tolérance et de fausse bienveillance. Je ne suis ni professionnel, ni philosophe, mais si certains sujets que je traite peuvent éventuellement être utiles alors je le ferais sans problème. Car oui, faire partie de Deeply Sensitive et partager avec d’autres grands sensibles m’ont permis de voir à quel point nous avons encore beaucoup de chemin à faire. Et je crois qu’aujourd’hui à travers le blog, j’ai cette possibilité de faire partie de quelque chose… Même si c’est à mon échelle, je me dis que quelque part je peux enfin faire avancer la cause sensible. C’est peut être encore hasardeux, mais j’ai cette réelle motivation. Rien que de vous parler de tout ça actuellement j’en ai les larmes aux yeux, car je sais que vous êtes encore nombreux et nombreuses à subir ce monde par moment écrasant qui rejette la sensibilité en bloc. Mais vous pouvez compter sur Séléné, moi et les professionnels dédiés à la cause sensible pour vous donner espoir et confiance en votre intuition en laissant votre sensibilité s’exprimer.

Que sera Deeply Sensible d’ici 1 an ? Je ne saurais pas vous répondre. Mais vous pouvez être sûrs que Séléné et moi nous partagerons cette même passion pour la sensibilité et pour faire de Deeply Sensitive un espace dans lequel vous pourrez vous retrouver. 

Et David ? Et bien pareil, tout comme vous il vivra et continuera d’apprendre, à travers ses expériences de la vie, à travers le blog mais aussi à travers vous. Néanmoins je tenterais de garder mon soleil intérieur et vous en faire profiter au maximum. Pour terminer cet article, je souhaite vous remercier du fond du cœur, je ressens une immense gratitude envers vous. Qui que vous soyez, merci 


FUN FACT : pendant l’écriture de cet article, et comme pour nombreux autres articles déjà parus, je me suis mis un petit fond sonore. Et en terminant mon article, ce fameux morceau « Je suis ton ami » du film Toy Story… Je crois que c’est un signe ! Pour ma chère Séléné qui m’accompagne dans cette aventure, mais aussi pour toutes les personnes qui entourent Deeply Sensitive. 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.